PARTENAIRES

Store

On aime bien

Avis de Recherche

décembre 2013

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

« Ecoutez l'intégralité du testament de Jacques Mesrine | Accueil | 3 ADN isolés dans l'affaire des meurtres de Saône-et-Loire »

23 octobre 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Paul-Emile CHARLTON

Quand il y a deux ans, depuis un téléphone niçois, l'association " Vérité pour Suzy" m'avait dit qu'ils allaient être défendu par un avocat très bien,'bénévole', qui aide les pauvres et ayant pour nom Francis Szpiner, je m'étais fendu d'un grand éclat de rire et je leur avait dit qu'ils allaient se faire baiser et bien baiser ..... Robin des bois c'est pas trop le style du monsieur.Que venait-il foutre là ?
Devinez qui ???, au procès en appel à Albi à averti la presse ( et bien d'autres, puisque la partie adverse et la France entière ont été averti bizarrement en temps réel) que dans un restaurant albigeois Olivier Durandet l'amant, était en compagnie de certains témoins du procès.... C'est ça se faire baiser ! Merci qui? Merci Szpiner.

robe transparente

Et si Suzanne avait fait la ” belle ” avec un troisieme homme
extenue de son mari et de son amant !
Voir quitter la France, avec un etranger qui a pu lui obtenir des documents ! voir de faux documents pour resider dans cet autre pays.
Car aucune preuve que Suzanne soit rentre le dimanche matin a 4,30 heure comme il a ete dit .
Quand a l’amant ” berne ” par Suzanne a voulu faire payer a son mari de se fait prendre pour ce que l’on peut penser un .

Postiche

L'affaire Viguier, dont il est apparu qu'elle avait été instruite à charge par les enquèteurs, incite à se pencher sur l'affaire Bissonet de Montpellier. Dans cette affaire, il y a un cadavre, l'auteur du crime est identifié et un homme, dont on dit qu'il est un "notable", et qui récuse, depuis plus d'un an toute complicité depuis le fond de sa cellule, sans être entendu pour autant, puisque son affaire a été instruite à charge,elle aussi, comme dans l'affaire Viguier. Etonnant tout de même, c'est le moins qu'on puisse dire !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Boutique

  • Sdc

Nos publications

  • 40 ans d'affaires criminelles repertoire des grandes affaires criminelles

DOSSIERS

  • Sdc
  • Dossiers

Moteur de recherche

  • Google
    Web scenedecrime.com

Annonces